EHPAD ST ALEXIS Noyal Sur Vilaine un chantier qui avance bien

À Saint-Alexis, un chantier de 7,6 millions d’euros

Publié le 12/08/2017 à 01:50

Écouter

Depuis février, le chantier de l’agrandissement et la rénovation de l’Ehpad de Saint Alexis a bien avancé, sous le regard curieux des résidents. Fin des travaux prévue en 2019.

Deux extensions sont en cours de construction, presque identiques, de part et d’autre de l’ancienne bâtisse. Soixante-quatorze chambres viendront remplacer celles du bâtiment le plus ancien qui n’est plus aux normes.

Le chantier

Louis Hubert, président du conseil d’administration, et Jean-Marc Talonneau, le directeur, font la visite du chantier : « Les fondations ont d’ores et déjà été coulées et les réseaux préparés. Côté sud, le rez-de-jardin, semi-enterré, qui servira de rangement et de buanderie, vient de sortir de terre. Le nouvel accueil se profile aussi. Il permettra un accès direct à la salle Armorique et offrira des espaces de bureaux. »

Petits désagréments

L’été est propice aux travaux sur les installations de chauffage. Deux nouvelles chaudières ont été livrées. Le prestataire, l’entreprise CVP (Châteaugiron) continue de travailler en août. Le chauffage doit être opérationnel à l’automne.

« Les résidents ont dû supporter quelques désagréments en juillet, lorsque l’entreprise passait la tuyauterie dans les faux-plafonds du couloir du premier étage. Ils ne pouvaient pas occuper leur chambre pendant la journée, les familles ont été prévenues », explique le directeur. Des panneaux solaires équiperont les nouvelles toitures et chaufferont en partie l’eau sanitaire.

Un architecte efficace

Louis Hubert se félicite du choix du cabinet d’architectes Rénier : « Il y a une réunion de chantier par semaine et nous en recevons le compte rendu dans les quarante-huit heures. Nous sommes très satisfaits du maître d’oeuvre, Philippe Clech, et de son assistant. »

Le budget est de l’ordre de 7 600 000 €, financé en partie par un emprunt de 4 500 000 € garanti par la commune et le département. Le chantier devrait se terminer au printemps 2019